Vous êtes   
 
 


Le risque de chute après 65 ans

Accueil » Le blog » Le risque de chute après 65 ans

Avoir un escalier équipé d’un fauteuil electrique d’escalier permet de ne pas risquer de chuter lorsque l’on se déplace d’un étage à l’autre de sa maison. Lorsque l’on sait que chaque année 450.000 seniors font une chute qui nécessite une consultation aux urgences et qui peut avoir comme conséquence une hospitalisation ou une entrée en institution spécialisée, on mesure mieux l’utilité du monte escaliers pour celles et ceux qui souffrent de problèmes de mobilité.



Mais si équiper le domicile d’une personne âgée d’un monte escalier est une mesure très utile pour prévenir les risques de chute, il y a également d’autres précautions à prendre :

  • Des visites régulières chez l’ophtalmologiste : une vue qui baisse et des lunettes qui ne sont plus adaptées augmentent les risques de chute car la perception sensorielle est bouleversée.

  • Des visites régulières chez le médecin : ce dernier pourra dépister des troubles de l’équilibre ou des maladies comme l’ostéoporose qui entrainent des complications en cas de chute.

  • Veiller à ce que la personne âgée pratique une activité physique régulière, dans la mesure de ses capacités. Même s’il ne s’agit que de faire quelques pas par jour à l’extérieur, c’est essentiel pour entretenir la musculature et la coordination des mouvements.

  • Surveiller son alimentation : parfois les seniors s’alimentent moins ou sautent des repas, par manque d’appétit ou à cause de la fatigue. Une sous-alimentation ou une alimentation mal équilibrée peuvent nuire au tonus et provoquer des carences en vitamine D ou en calcium, qui auront des conséquences sur la santé en cas de chute. N’hésitez pas si cela est nécessaire à faire livrer des repas à domicile.

  • L’ensemble de ces mesures, associées à un aménagement adapté du logement et à l’installation d’un monte personne electrique, peuvent réduire les risques de chute chez les plus de 65 ans.